“ Le Secret du Copywriter: Suite 4 ”

On 11 juillet 2017 · 0 Comments

 

Bonjour,

 

C’est Jean-Paul, j’espère que vous allez très bien,

Merci beaucoup de visiter ce blog.

Si vous vous intéressez au développement personnel, Vous trouverez sur ce blog, des belles histoires, des histoires positives, des histoires inspirantes, des histoires pour lire, des vidéos émouvantes, des histoires à méditer, des histoires à raconter.

Vous allez découvrir ci-dessous une nouvelle histoire.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

OFFERT: Êtes-Vous Intéressé par
des Histoires et des Cadeaux ?
Si Oui, (Cliquez ICI pour Voir)

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

 

  “ Le Secret du Copywriter: Suite 4 

Le Secret du Copywriter: Suite 4

https://www.flickr.com/photos/epicantus/15396468256

 

 

  » Le Secret du Copywriter: Suite 4 « 

 

   « L’idée de fantaisies dans l’annonce
de la compagnie Seth T. Grover  et des
expressions cavalières comme celles-là
! » s’écria l’employé indigné en
secouant le journal « même si  ce n’est
pas de l’argot, on n’en est pas loin.
Et vous pensez, monsieur, que de telles
méthodes vont développer l’affaire
d’une maison qui fut érigée fermement
sur une base solide il y a presque 40
ans ? Non, monsieur ! » Sa voix criarde
s’éleva davantage en arrivant à la
conclusion. Puis il reprit son souffle
et ajouta triomphant: , « Cela ne fera
pas croître les ventes, monsieur, pas
même d’une centime ! »
 
Il y eut un moment de silence.

A ce moment mélodramatique monsieur
Stimpson, le chef du département des
vêtements pour enfants allait entrer
dans le bureau mais, en voyant que le
propriétaire était occupé, se retira.

« Entrez, Stimpson, » l’appela
l’expérimenté homme d’affaire.

Le chef du département des vêtements
pour enfants s’avança.

« Un moment, Livingstone, » dit le
propriétaire.    « Qu’est-ce qu’il y a,
Stimpson ?

«  »Je voulais juste rapporter,
monsieur, qu’il y a eu une telle
demande de ces « Pyjamas Grenouillères
que je les vendrai tous avant la fin de
la journée.

« Ayant livré son message, Stimpson se
retourna et quitta la pièce.
 
Un sourire se dessina sur le visage
de Seth T. Grover quand il quitta des
yeux Stimpson et se retourna près du
gêné Livingstone. Son expression
indiqua qu’il était prêt à reprendre la
conversation. Pour un instant,
Livingstone eut l’air de vouloir
parler. Puis il se hâta de suivre
Stimpson. L’homme d’affaire se pencha
en arrière dans sa chaise, claqua sa
main droite contre son genou  et
savoura un rire qui fit battre le
« pouls du magasin ».

III.

Le lendemain Seth T. Grover quitta la
ville. Avant de partir , il eut une
conférence avec John Wilkinson,
l’administrateur en chef, auquel il
délégua les responsabilités
directoriales. Wilkinson était
conservateur, fiable et éminemment
loyal et il était le seul spécialiste
du magasin qui bénéficiait de la
confiance commerciale de son patron.

Lui seul avait la permission de voir
le télégramme qui appelait monsieur
Grover à New York, le télégramme qui
menaçait d’apporter des changements à
la vieille et bien établie maison de
Seth T. Grover. Une entreprise amie de
la métropole avait expérimenté des
difficultés financières et le vétéran
commerçant décida d’y aller
immédiatement afin d’investiguer de
prime abord le véritable fond du
problème. Il confia à Wilkinson  que la
compagnie Seth T. Grover Co. ne payait
pas non plus ses dividendes habituels
depuis le développement de 2
prétentieux rivaux. Il dévoila que s’il
pouvait trouver un acheteur potentiel
à New York, il l’amènerait avec lui,
espérant pouvoir vendre le commerce
auquel il avait dédié presque 40 ans de
travail constant et dévoué.

« Ce sont les mauvaises nouvelles,
monsieur, qui vous ont accablé  » dit
John Wilkinson, espérant remonter le
moral de son patron « Vous ne penserez
plus à vendre après avoir réfléchi un
peu »

« Je ne veux pas vendre, Wilkinson,
mais la vérité c’est que nous sommes
dans une impasse et  je n’ai pas
d’option. Attendez-moi dans 2 semaines.
Ne laissez pas cet homme aller trop
loin avec ses idées novatrices et
envoyez-moi un télégramme si vous avez
besoin de moi. Mademoiselle  Skinner
vous aidera avec la correspondance
générale. Je crois que c’est tout. Au
revoir, Wilkinson. »

Quelques minutes plus tard, l’homme
d’affaire s’empressait de partir sans
le moindre signe externe de dépression.

2 semaines passèrent et monsieur
Grover rentra, accompagné par un homme
petit et astucieux de 50 ans, qui se
distinguait d’abord par sa lourde
chaîne de montre et par l’éclat de son
épingle d’écharpe.

« Visitez le magasin », dit le
propriétaire « et nous en parlerons cet
après-midi »

Les deux se séparèrent et le
commerçant se dirigea vers son bureau
privé. C’était évident que son voyage
n’avait rien eu d’agréable et son
humeur était clairement mauvaise. Il
jeta un coup d’oeil rapide vers la
correspondance sur son bureau, posa
quelques questions à sa secrétaire et
demanda de voir Wilkinson, qui était
sorti faire un commission, dès qu’il
retournerait. Puis, il se pencha sur
son bureau et prit un gros volume,
qu’il n’avait pas remarqué jusqu’alors.

« L’album de la compagnie Seth T.
Grover, » était imprimé en or sur la
lourde couverture.

« Qui a eu encore cette idée de
l’album du magasin! » grommela-t-il. Il
se retourna vers sa secrétaire. « Qui a
fait ça ? »

« C’est l’idée de monsieur Barker, »
dit la jeune femme effrayée.

« Hum, je m’en doutais, » grogna le
patron.   Il ouvrit l’album.

Des annonces, soigneusement coupées
et collées, occupaient les pages de
gauche tandis que des commentaires
étaient écrits sur les pages opposées.
Par-ci par-là il y avait des
circulaires et d’autres documents émis
par le magasin avec des découpages
occasionnels des colonnes de nouvelles
et des journaux plus importants. Tandis
qu’il tournait les pages rapidement, le
regard du propriétaire saisit plusieurs
gros titres et il s’arrêta pour lire ce
qui suit:
A SUIVRE…

©2008 Christian Godefroy, Chesières:
http://cpositif.com/

Je vous souhaite une excellente semaine,
à mardi prochain, pour une nouvelle histoire.

Bien amicalement,
Jean-Paul.

PS: Êtes-Vous Intéressé par Votre Développement Personnel ?
Si Oui, Regardez cette page: https://goo.gl/qpqAq9
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

OFFERT: Êtes-Vous Intéressé par
des Histoires et des Cadeaux ?
Si Oui, (Cliquez ICI pour Voir)

  • Chaque semaine, une Nouvelle histoire ou une vidéo.
  • Le livre: “ Histoires Magiques du Club-Positif ”
  • Un Accès à “ 30 Livres Gratuits de Développement Personnel ”
  • Le livre best seller d’Olivier Seban: “ Tout le monde mérite d’être riche ” (232 pages) 1ère Edition Complète.

( Vous recevrez un email chaque fois qu’une nouvelle histoire sera publiée )

ATTENTION !

Sur la prochaine page, Après avoir rempli votre email et Cliqué sur “ Je Veux TOUT Recevoir ” , “ Vous allez recevoir un email IMPORTANT dans les 5 minutes ” pour CONFIRMER votre inscription et ensuite un autre email pour TÉLÉCHARGER vos cadeaux.

Vérifiez si ces emails ont été envoyés dans votre dossier Courrier, Promotions ou Spams, et mettez mon adresse email dans votre liste de Contacts, merci.

Vous pouvez toujours vous désinscrire en un clic et Vos données personnelles sont confidentielles. L’inscription permet de recevoir vos cadeaux ainsi que des informations sur le site, et éventuellement des offres de services. Le service de collecte d’emails est géré depuis le Canada francophone. Vous disposez des droits d’accès, modification, opposition que vous pouvez exercer auprès du responsable du traitement: J-p Giret, 86000 Poitiers.

Pas d’obligation… Voir Mentions Légales complètes en haut de page. Nous respectons votre vie privée: Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et nous ne revendons jamais vos coordonnées à des publicitaires.
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Si cette histoire vous a plu, Faites-la suivre… Merci d’avance.

 

 


Comments are closed.

 » Découvrez Les 50 Dernières Histoires « 
Archives
 » GRATUIT : Pour Lire et Recevoir des Histoires et des Cadeaux, Remplissez ci-dessous « 
A quelle Adresse Voulez-Vous Recevoir des Histoires et des Cadeaux ?        
Votre Email:
Votre Prenom:
  ( VERIFIEZ Bien Votre Adresse Email avant de Valider )                                                                       Pas d'obligation... Rien à acheter... Votre adresse email ne sera jamais partagée ou louée.     Voir Mentions Légales complètes en haut de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant en bas de chaque email reçu.                   0-01-2